Comment lit-on? Ce qui se passe dans le cerveau du lecteur.

 

Lire n'est pas évident!

Je vous propose un résumé de ce qui se passe dans votre cerveau en ce moment même...

Il existe plusieurs théories quant au processus de lecture, mais une chose est sure, il s'agit d'un ensemble complexe d'opérations. Voici un graphique, que j'ai adapté pour le rendre le plus transparent possible.

Sur la droite (en vert) vous avez une série d'opérations qui utilisent le son.

Sur la gauche(en bleu) se trouvent les opérations qui se font sur la graphie, c'est à dire les signes (lettres).

Au centre se trouvent les "zones de conversion" qui permettent de transformer la lettre en son et inversement.

Ce diagramme se lit du bas vers le haut.



Plus le lecteur est au début de son apprentissage, plus il a besoin de faire des allés-retours entre le parcours bleu et le vert, en passant par les zones de conversion. Il a besoin de maintenir en mémoire de travail (boucle phonologique) le son du mot, pour aller récupérer son sens.

 

Un lecteur expert passe instantanément de la reconnaissance du mot écrit à la reconnaissance du sens.

Cette reconnaissance "globale" du mot, est sans doute ce qui est à l'origine des méthodes d'apprentissage dites "globales".

 

Cela aurait pu être une bonne idée seulement, le lecteur expert n'appréhende pas le mot comme un tout, mais comme un agencement de paires de lettres (bigrâmes) qui coïncident ou pas avec des graphies déjà mémorisées. Les mots du lexique mental, incompatibles avec les bigrâmes présents dans le mot lu, sont éliminés. Ce processus se répète jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un possible.

 

L'autre différence notable, entre le lecteur débutant et le lecteur expert, est que chez ce dernier, toutes les étapes du processus de lecture sont automatisées.

Cette automatisation commence tôt, comme le montre l'effet Stroop, mais cela fera l'objet d'un autre article.

 

Comme toujours, si vous avez des questions, ou un commentaire, n'hésitez pas!


Écrire commentaire

Commentaires : 0