Maternelle, CP, 6ème, 2de : les choses à ne pas faire en attendant la rentrée.

Toutes les rentrées des classes ne se valent pas: Maternelle, CP, 6ème, 2de... Des étapes pendant lesquelles il est important de savoir garder son calme

Mon ado entre au lycée:

Dernière ligne droite jusqu'au bac, 3 ans, c'est vite passé.

Il n'a pas peur, vous : OUI !

Ne vous laissez pas obnubiler par l'orientation en fin de seconde, cela ne sert à rien, il a d'autres choses en tête. Marteler qu'en dehors d'une première S, il n'y a point de salut est une grosse erreur.

Il est préférable d'exceller en L que de végéter dans une section scientifique.

Le mot d'ordre de la seconde doit être "faire de son mieux dans toutes les disciplines".


Mon pré-ado entre au collège:

C'est le grand saut vers l'inconnu.

Même s'il joue les "affranchis", il est inquiet. Ne le regardez pas comme s'il partait pour le front, cela risque de le déstabiliser encore plus. Inutile de le noyer sous les conseils, il devra s'adapter à la façon de travailler de chaque enseignant: attendez de voir son emploi du temps, les exigences de chacun, pour l'aider à s'organiser .

Préparez, avec lui, son espace de travail. Prévoyez de la place pour les livres et les classeurs. Assurez-vous qu'il bénéficiera d'un bon éclairage; les jours sont courts en hiver.


Mon enfant entre en primaire:

Les choses sérieuses commencent. Inutile de raconter en boucle votre propre entrée en CP, bonne ou mauvaise.

Entendez ses craintes. Ne les minimisez pas, même si ses raisons vous semblent absurdes, son inquiétude est bien réelle. Mettez l'accent sur tout ce qu'il va découvrir, notamment la lecture. Rêvez avec lui à toutes les choses qu'il pourra faire bientôt, sans aide : vous lire des histoires, écrire à ses grands-parents, compter la monnaie à la boulangerie...


Mon bébé entre en maternelle :

Il sait qu'il se passe quelque chose... mais quoi... ?

Ne le regardez pas comme si vous alliez l'abandonner en territoire hostile. Les petits décryptent nos expressions mieux que le meilleur « profiler ».

Prenez le temps d'aller voir avec lui, sa maternelle. La cour de récréation est, en général, visible de l'extérieur. Si les institutrices sont déjà là, essayez d'obtenir une petite visite des locaux, cela le mettra en confiance.


Bébé, enfant, pré-ado ou ado, gardez une attitude positive. La nouveauté n'est pas nécessairement hostile. Au contraire, elle peut être l'occasion de prendre un nouveau départ.


Bonne rentrée à tous !


Écrire commentaire

Commentaires : 0